acharnée

acharné, acharnée adjectif et nom Qui agit avec une ardeur opiniâtre, qui s'acharne : Un acharné des jeux de cartes.acharné, acharnée (synonymes) adjectif et nom Qui agit avec une ardeur opiniâtre, qui s' acharne
Synonymes :
- accrocheur (familier)
- endiablé
- enragé
- entêté
- forcené
- obstiné
- opiniâtre
Contraires :
- inégal
- léger
- négligent
acharné, acharnée adjectif Qui manifeste cette ardeur : Travail, combat acharné.acharné, acharnée (synonymes) adjectif Qui manifeste cette ardeur
Synonymes :
- opiniâtre

⇒ACHARNÉE, ÉE, part. passé et adj.
I.— Part. passé de (s')acharner.
II.— Emploi adj. Qui manifeste une vigueur jusqu'aux limites de l'excès et une ténacité exceptionnelle dans la poursuite d'une action.
A.— [En parlant d'un agent : pers., entité personnifiée, etc.] Qui s'acharne.
1. [L'accent est mis sur l'idée d'hostilité prolongée et plus ou moins violente]
a) En constr. prép.
Acharné contre :
1. Le jour de l'élection, ils se sont postés aux portes avec des bandes de jeunes gens à rubans tricolores, etc. On m'a averti de ne pas venir, qu'il y avait péril imminent pour moi et les miens; les autorités municipales et le bureau étaient acharnés contre moi. Bref, je n'ai tenu compte de rien, je suis allé, décidé à tout. Les miens ont tenu bon avec un courage de lions et une fidélité de dogues.
A. DE LAMARTINE, Correspondance, 1831, p. 173.
2. Ils croient obéir à leur conscience en sacrifiant leur idéal révolutionnaire au mythe nouveau de la patrie menacée! Les plus acharnés contre la guerre sont devenus les plus ardents à courir la faire!
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, p. 620.
Acharné sur :
3. Ils montèrent aux tribunes. Plèbe en furie, septembriseurs en délire, chacals acharnés sur une charogne, fauves fous de faim, sauvages ivres d'eau, de feu, damnés blasphémants ne donneraient pas idée de la meute d'hommes qui vociféraient autour de la corbeille.
J. PÉLADAN, Le Vice suprême, 1884, p. 259.
Acharné après :
4. Il sent bientôt qu'il ne peut plus se maîtriser et sous le prétexte de la fatigue, il nous quitte. Sa femme, comme un taon acharné après un cheval, le suit.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, juin 1860, p. 760.
Rem. L'ordre de fréquence croissante des prép. est le suiv. : après, contre et sur (environ 10 fois plus fréq. que après).
b) Emploi abs. :
5. Pendant les débats, l'attention publique fut absorbée par le haut intérêt de cette grande cause; tous les journaux couvrirent leurs colonnes de la relation des séances de la cour des pairs. Chose remarquable, tous ces ennemis acharnés et impitoyables des accusés n'ont pas pu se défendre d'un intérêt et d'une émotion plus forts que leur haine, vaincus qu'ils étaient par l'éloquence et la grandeur d'âme que les accusés ont déployées dans leur défense.
M. DE GUÉRIN, Correspondance, 1830, p. 39.
6. La mauvaise fortune est acharnée au point de ne pas reculer devant l'assassinat d'un président de république, pour me priver d'un succès possible.
L. BLOY, Journal, 1895, p. 117.
7. Le maître d'école de Corbigny, sec, noir, autoritaire, acharné.
J. RENARD, Journal, 1901, p. 674.
2. [L'accent est mis sur l'idée d'opiniâtreté dans la poursuite d'une action, d'un effort, d'une idée]
a) Acharné à + subst. verbal ou verbe à l'inf. :
8. ... comment résisterions-nous à l'ennemi acharné à notre perte si nous n'usions pas contre lui de toutes les ressources que la religion nous a réservées, de tout le pouvoir qu'elle a mis entre nos mains?
Ch. NODIER, Trilby, 1822, p. 146.
9. On n'y trouve guère de pensée logique, mais chaque phrase trahit un esprit acharné à résoudre une question à laquelle il s'applique de tout son espoir.
A. BÉGUIN, L'Âme romantique et le rêve, 1939, p. 339.
10. ... j'avais compris qu'entre les deux camps auxquels nous appartenions aucun compromis n'était possible : les « bien-pensants » voulaient l'anéantissement des « intellectuels », et réciproquement. En ne se décidant pas pour moi, Zaza pactisait avec des adversaires acharnés à me détruire et je lui en voulus.
S. DE BEAUVOIR, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958, p. 287.
Rem. 1. L'idée d'hostilité ou de violence reste souvent sous-jacente; elle s'explicite volontiers dans le compl. prép. L'ex. suiv. montre le passage de l'idée d'opiniâtreté à celle d'hostilité :
11. Se croyant acharnée à la discussion, mais l'étant surtout à la lutte, Éva s'était approchée avec tant de menace que son nez toucha le mien.
J. GIRAUDOUX, Siegfried et le Limousin, 1922, p. 169.
Rem. 2. Rare, fam. Acharné pour :
12. Ce qui n'empêche pas que M. Oudot, professeur de code civil, n'aime d'un amour furieux l'emphytéose et ne soit acharné pour les obligations.
G. FLAUBERT, Correspondance, 1842, p. 116.
b) Emploi abs. :
13. Ce dessin obstiné, ou plutôt acharné figure donc (...) cent quarante-deux fois dans l'ouverture.
H. BERLIOZ, À travers chants, 1862, p. 309.
14. Où sont mes allumettes? » Pencroff chercha dans sa veste la boîte qui ne le quittait jamais, car il était un fumeur acharné. Il ne la trouva pas. Il fouilla les poches de son pantalon, et, à sa stupéfaction profonde, il ne trouva point davantage la boîte en question.
J. VERNE, L'Île mystérieuse, 1874, p. 36.
15. Tout conservateur a pour ancêtre un bandit. Quand Hercule eut volé les bœufs de Cacus, il devint défenseur acharné de la propriété.
E. RENAN, Drames philosophiques, Le Prêtre de Némi, 1885, I, 1, p. 533.
16. ... à New York, j'entends recevoir très largement la colonie française en n'excluant que les adversaires réellement déclarés et acharnés.
Ch. DE GAULLE, Mémoires de guerre, L'Unité, 1956, p. 651.
Rem. Les idées d'hostilité et d'opiniâtreté peuvent être réunies (ex. 16).
c) Emploi subst., au plur. (ex. 2) :
17. Déjà, les barricades des rues Martignac et de Bellechasse étaient prises, on commençait à voir les pantalons rouges au bout de la rue de Lille. Et il ne resta bientôt que les convaincus, les acharnés, Maurice et une cinquantaine d'autres, décidés à mourir, après en avoir tué le plus possible, de ces Versaillais qui traitaient les fédérés en bandits, qui fusillaient les prisonniers en arrière de la ligne de bataille.
É. ZOLA, La Débâcle, 1892, p. 596.
B.— Emploi abs. [En parlant d'une action ou de sa modalité] Où l'on s'acharne.
1. [L'accent est mis sur l'idée d'hostilité] :
18. Frédéric-Guillaume (...) voulut un jour réunir les luthériens et les réformés : il retrancha de leurs formules respectives ce qui occasionnait leurs dissentiments, et leur ordonna d'être d'accord. Jusqu'alors ces deux sectes avaient vécu séparées, mais dans une intelligence parfaite. Condamnés à l'union, elles commencèrent aussitôt une guerre acharnée, s'attaquèrent entre elles, et résistèrent à l'autorité.
B. CONSTANT, Principes de politique, 1815, p. 141.
19. On était à table et la conversation roulait, brûlante de toutes les passions, les passions de l'époque, passions d'autant plus terribles, vivantes et acharnées dans le Midi que depuis cinq cents ans les haines religieuses viennent en aide aux haines politiques.
A. DUMAS Père, Le Comte de Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 60.
2. [L'accent est mis sur l'idée d'opiniâtreté] :
20. Il n'avait guère pensé, jusque-là, appliquant tout son esprit, toutes ses simples facultés, à sa besogne professionnelle. Mais voilà que la fatigue, cette poursuite acharnée d'un travail introuvable, les refus, les rebuffades, (...), l'emplissaient peu à peu d'une colère lente, amassée chaque jour, chaque heure, chaque minute, et qui s'échappait de sa bouche, malgré lui, en phrases courtes et grondantes.
G. DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 2, Le Vagabond, 1887, p. 669.
21. Pendant le mois qui suivit, Pascal essaya de se réfugier dans un travail acharné de toutes les heures. Il s'entêtait maintenant les journées entières, seul dans la salle, et il passait même les nuits, à reprendre d'anciens documents, à refondre tous ses travaux sur l'hérédité. On aurait dit qu'une rage l'avait saisi de se convaincre de la légitimité de ses espoirs...
É. ZOLA, Le Docteur Pascal, 1893, p. 131.
22. ... depuis que la stricte discipline de sa vie n'impose sa contrainte qu'à l'homme extérieur, le malheureux a senti se creuser un vide que le labeur acharné, presque dément de ces derniers mois, n'a pas réussi à combler : il n'a plus à nourrir son imposture, elle est en lui comme un fruit mort.
G. BERNANOS, La Joie, 1929, p. 633.
23. Les rapports diront que la lutte a été acharnée. Il est vrai qu'elle est tenace. La moindre faute, le moindre faiblissement de l'adversaire est épié, exploité aussitôt, dans la mesure où les ténèbres le laissent saisir. Mais il n'y a rien qui ressemble à une fureur qui jetterait l'homme sur l'homme.
J. ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté, Verdun, 1938, p. 70.
24. Triompher par la famine lui était apparu dangereux. Avec une tête de cochon comme la mienne, on pouvait craindre une résistance acharnée. Quel exemple pour mes frères! Et quel beau triomphe, en effet, que de ramasser en fin de compte sur son matelas ce héros affamé que l'on ne pourrait plus que soigner!
H. BAZIN, Vipère au poing, 1948, p. 199.
Rem. 1. Les ex. 20 et 23 montrent le passage d'une idée à l'autre. 2. Syntagmes fréq. : a) l'idée dominante est celle d'hostilité : adversaire acharné (A. DUMAS Père, Le Comte de Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 704); ennemi acharné, le plus acharné (V. HUGO, Notre-Dame de Paris, 1832, p. 192; LAUTRÉAMONT, Les Chants de Maldoror, 1869, p. 340); combat plus acharné (Mme COTTIN, Mathilde, t. 2, 1805, p. 173); acharné à soutenir le combat (R. ROLLAND, Jean-Christophe, La Foire sur la place, 1908, p. 759); acharné dans le combat (J. GIRAUDOUX, Siegfried et le Limousin, 1922, p. 257); acharné à la poursuite (Ch.-A. SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 3, 1848, p. 247); b) l'idée prédominante est celle d'obstination : travailleur acharné (J. MICHELET, Sur les chemins de l'Europe, 1874, p. 329); courage acharné (H. BARBUSSE, Le Feu, 1916, p. 204); persistance acharnée (G. DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, Histoire d'une fille de ferme, 1881, p. 28); acharné à la poursuite (Ch.-A. SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 3, 1848, p. 247); travail acharné (G. FLAUBERT, Correspondance, 1868, p. 378; É. ZOLA, L'Argent, 1891, p. 94; R. ROLAND, Beethoven, Les Grandes époques créatrices, t. 1, 1903, p. 167). 3. Assoc. paradigm. : acharné/ardent (G. FLAUBERT, Correspondance, 1859, p. 364); acharné/ courageux (E.-D. DE LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, t. 1, 1823, p. 428); acharné/ vif (Mme COTTIN, Mathilde, t. 2, 1805, p. 173).
Prononc. — Enq. ://.
STAT. — Fréq. abs. litt. :729. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 667, b) 1 278; XXe s. : a) 1 540, b) 918.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Liste des chapitres de Dragon Ball — Cet article récapitule les chapitres composant le manga Dragon Ball. Le titre utilisé pour chaque chapitre est celui de sa traduction officielle la plus récente : Jusqu au chapitre 179 inclus, les titres dont la traduction finale a été… …   Wikipédia en Français

  • Liste des chapitres du manga Dragon Ball — Cet article récapitule les chapitres composant le manga Dragon Ball. Le nom utilisé pour chaque chapitre est celui de sa traduction officielle la plus récente : en italique les noms dont la traduction finale a été officialisée (Perfect… …   Wikipédia en Français

  • acharné — acharné, ée [ aʃarne ] adj. • v. 1170; de 1. a et a. fr. charn « chair » 1 ♦ Qui fait preuve d acharnement. ⇒ enragé. Un adversaire, un joueur, un travailleur acharné. Acharné à : qui s attache avec acharnement à. « Des soldats acharnés au… …   Encyclopédie Universelle

  • acharner — [ aʃarne ] v. <conjug. : 1> • v. 1170 au p. p.; → acharné 1 ♦ V. tr. (Chasse) Vx Donner le goût de la chair à (un chien, un faucon). (XIVe) Fig. Vieilli Rendre acharné. « Des soldats qu une férocité naturelle acharnait sur les vaincus »… …   Encyclopédie Universelle

  • 132e Régiment d’Infanterie — 132e régiment d infanterie de ligne 132e régiment d’infanterie Insign …   Wikipédia en Français

  • 132e regiment d'infanterie de ligne — 132e régiment d infanterie de ligne 132e régiment d’infanterie Insign …   Wikipédia en Français

  • 132e régiment d'infanterie de ligne — 132e régiment d’infanterie …   Wikipédia en Français

  • 150e régiment d'infanterie — 150e Régiment d’infanterie Insignes régimentaires du 150e R.I Période …   Wikipédia en Français

  • Bataille d'Orbetello — 42°26′00″N 11°13′00″E / 42.433333, 11.216667 …   Wikipédia en Français

  • Bataille du cap Finisterre (octobre 1747) — 47°49′N 12°0′W / 47.817, 12 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.